[./index.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Ça se passe devant un bistro, sur une rue avec beaucoup de circulation dont le carrefour est géré par des feux tricolores. Le facteur sort du bistro où il a distribué le courrier et une lettre recommandée. En enfourchant sa bicyclette il perd l’équilibre et se retrouve au sol avec le courrier éparpillé sur le sol et il en perd une chaussure tout ça sous les yeux des passants et des automobilistes arrêtés aux feux. (Pensée de ce beau monde il sort du bistro il est bourré !!!)

*****


C’est à la période des calendriers, je propose le calendrier et la réponse de la  cliente :
- J’ai déjà donné au pompier.
- Mais vous donnez à qui vous voulez !!!
Mais deux jours se passent et cette même personne est à la porte de sa maison et m’interpelle :
- Facteur vous pouvez prendre ma lettre pour l’expédier.
- Donnerez la au pompier.
Un peu dur mais le travail du facteur consiste à  déposer le courrier dans les boîtes et relever les boîtes jaune prévues pour expédier le courrier. La prise de courrier à domicile est un service payant.

*****

- Je ne peux pas vous remettre la lettre recommandée de votre ami parce que vous n'avez pas de procuration
- Mais si vous pouvez me la donner il n'y a pas de problème
- Non c'est impossible je n'ai pas le droit, par contre j'ai tous les documents pour faire une procuration je vous les donne pour les faire signer
- Non vous pouvez les garder mon ami ne veut pas me donner procuration.

*****

- Facteur vous pouvez entrer dans la cour
- Non je ne veux pas il y a le chien
- Mais il ne mord pas
- Si hier il m'a pincé au bras
- C'est drôle nous il nous mord pas.

*****

Chez un client je vois sur sa table une liste de noms
- C'est quoi cette liste ma brave dame
- C'est la liste des anciens du village
- Je vois que vous avez tiré un trait sur quelques noms, pourquoi ?
- C'est les personnes qui sont décédées
- C'est drôle monsieur XX que vous avez rayé de la liste vient de me saluer il y a une vingtaine de minutes
- Vous voulez dire qu'il n'est pas mort
- Il y a vingt minutes il était bien vivant pour un mort.

*****

Souvent lorsqu'il a neigé les personnes qui doivent utiliser leur véhicule m’interpellent pour me demander si la route est praticable surtout au Bosmont (petite colline avec quelques virages un peu hard).

*****

Facteur vous donnerez le bonjour à Mr et Mme YY et vous leur demanderez comment ils vont
- Mais ils habitent à cinq cents mètres
- Oui mais vous savez on n'a pas toujours le temps d'aller surtout avec mon grand âge
- Bon je ferai la commission
- J'ai souvent de leurs nouvelles quand ils partent dans leur maison au bord de la mer, ils m'expédient une carte postale, où ils me disent qu'ils vont bien.

*****

Je vais distribuer un colis chez une personne qui possède un chien, le chien n'est pas dans la cour donc j'entre et je vais sonner à la porte du pavillon. La personne ouvre la porte et comme prévu le chien m'attrape le bas du pantalon. J'ai de bon réflexes autrement c'était le mollet.
- Pourriez-vous me débarrasser de votre chien pour faire mon métier en toute sécurité
- Amélie vient chercher ton chien (Amélie fille des propriétaires de la maison)
- Non je ne veux pas parce qu'il va me mordre
- Alors je fais quoi?
- Je ne sais pas
- Bon je m'en charge et d'un geste brusque de la jambe j'envoi valser le chien au fond du couloir.

*****

Toujours avec un chien, je distribue une partie de ma tournée à pied lorsque je me trouve nez à nez avec un berger allemand position basse queue entre les pattes et babines retroussées me montrant ses crocs, je sais à quoi m'en tenir!!!
C'est à ce moment qu'un client des environs voit la scène.
- Bouger pas facteur je vais chercher une trique
Mais dans l'entre fait le chien bondit sur moi, je suis sur mes gardes alors pendant que le chien est en l'air je lui décoche un violent coup de pied dans le gueule le chien surprit s'enfuit. C'est alors que mon défenseur arrive avec son bâton et me demande où et le chien.
- Je ne sais pas il est parti
- Tant mieux car il vous aurait certainement mordu.

*****

Dans ma tournée les militaires du 1 RA de Bourogne font leur footing tous les matins.
Un matin je vois un militaire soutenu par deux autres militaires.
- Que lui est-il arrivé
- Nous pesons qu'il s'est foulé la cheville
- Vous voulez un coup de main
- Ce n'est pas de refus
- Si vous le voulez je peux ramener cette personne jusqu'à la caserne
- Il n'y a pas de problème parce que le régiment est à deux kilomètres d'ici et le porter sur cette distance se n'est pas simple
Arrivé à la porte de la caserne, l'homme en faction me demande ce que je veux :
 - C'est pour livrer un colis
Il ouvre la barrière, j'entre dans la cour, je dépose le militaire blessé, je repars et en passant devant l'homme de garde qui me reconnaît :
- Vous avez fait vite
- Oui service express

*****

J'ai fait une tournée sans doublure (sans que le titulaire de la tournée me montre le sens de distribution). J'avais déjà distribué Fêche l'Église, Saint Dizier l'Évêque, Croix et pour finir je me dirigeais vers le lieu- dit du Val de Saint Dizier. Arrivé à l'entrée du village  j'essayais de trouver où distribuer les premiers plis, donc je m'arrêtais aux boîtes aux lettres pour vérifier le nom inscrit sur celles-ci.
- Une personne me voyant dans l'embarras vient à ma rencontre :
- Vous cherchez quelqu'un?
- Je suis le facteur et je dois distribuer le courrier dans le village
- Ah! Bon, c'est la première fois que je vois un facteur Français
- Pourquoi, je suis où?
- Mais vous êtes à Bure en Suisse !!!
Après quelques explications cette personne m'indique la route à prendre pour aller au Val de Saint Dizier.